Pour terminer notre projet autour de la cuisine, nous avons procédé à des expérimentations gustatives le jeudi 25 novembre, après la récréation,. Les yeux fermés, nous avons identifié le goût sucré (avec de petits morceaux de biscuits et des raisins secs), le goût amer (avec de l’endive) et le goût acide (avec du citron). Nous avons ensuite recherché quel goût il manquait et l’avons identifié : le salé.

Le lendemain, nous avons procédé à une nouvelle expérimentation gustative, les yeux ouverts cette fois. Nous avons d’abord laissé fondre un glaçon sur notre langue puis, nous avons dans la foulée croqué dans un morceau de pomme. Tiens !! C’est bizarre : on ne sent rien. Après avoir exprimé nos ressentis et nos émotions, notre langue s’étant réchauffée, nous avons à nouveau croqué dans un autre morceau de pomme. Tiens, tiens : on retrouve le goût sucré de la pomme… C’est donc ainsi que nous apprenons que c’est le bout de notre langue qui nous permet d’identifier le goût d’un aliment.